Suche
France
Partager

Partager ce site:

La biodiversité au jardin

Rendez votre jardin attractif pour les animaux utiles qui cherchent un toit, de la nourriture ou tout simplement un endroit pour se reposer. Peu de choses suffisent pour que les hérissons, coccinelles & Co s'y sentent bien. A côté des abris pour insectes ou pour hérissons, il existe de nombreuses autres solutions pour favoriser la venue des auxiliaires dans votre jardin.
Voici quelques conseils :

Protéger les oiseaux

Oiseau

La meilleure façon d'aider les oiseaux est de leur offrir un jardin proche de l‘état naturel. Ils y trouveront alors autant de nourriture qu'en hiver dans la nature. Vous pouvez aussi :

  • Ne tailler les arbustes qu‘au printemps, afin qu'ils puissent y trouver de la nourriture naturellement
  • Utiliser de préférence des produits de protection des plantes à base de matières naturelles
  • Laisser les bosquets à l'état naturel pour leur offrir des refuges naturels
  • Laisser les branchages morts ou pourris dans le jardin. Ils proposeront nourriture et abris
  • Mettre à disposition de l'eau pour qu'ils se désaltèrent ou se baignent
  • Suspendre des nichoirs et tenir les chats à distance

Nettoyer les nichoirs

Au plus tard en octobre, vous devez décrocher les nichoirs et les nettoyer. En les lavant soigneusement, vous éliminerez tous les parasites et autres nuisibles qui pourraient nuire à la nichée au printemps. Puis raccrochez-les immédiatement. Certains animaux, comme les loirs, aiment bien se servir des nichoirs pour hiberner. L'automne est la période propice pour accrocher de nouveaux nichoirs ou les construire soi-même. Pensez à protéger les nichoirs de nos amis chasseurs, les chats. Il existe aussi des collerettes ou des jupes à troncs qui les empêchent de grimper aux arbres. Eviter les colliers à troncs en métal qui peuvent être dangereux pour les chats.

Votre jardin est-il sûr pour les auxiliaires?

Regardez votre jardin avec les yeux d'un hérisson ou d'un oiseau. A de nombreux endroits, il est possible de rendre la vie plus facile à ces habitants :
Sécurisez vos descentes de caves ou vos escaliers pour que les hérissons, crapauds et autres animaux à quatre pattes puissent en sortir facilement. Une planche posée en biais ou une brique suffiront à réduire la hauteur des marches.

  • Les puits et récupérateurs d'eau doivent être couverts afin d‘éviter que les auxiliaires s'y noient
  • Les bassins et mares au ras du sol doivent offrir la possibilité de se hisser hors de l'eau. Une simple planche ou un rebord plat d'un côté suffit
  • Si vous décidez d'éliminer des branchages stockés depuis longtemps, faites-le précautionneusement afin de préserver toutes les variétés d'animaux qui y auraient élu domicile
  • Ne laissez pas trainer de filets de protection en plastique dans lesquels les oiseaux ou les hérissons pourraient être pris au piège

Des pierres – un habitat

Au jardin, on trouve constamment des pierres, petites ou grosses, que l'on enlève des parterres de fleurs. Empilez-les dans un endroit tranquille et ensoleillé du jardin. Elles serviront de refuge à de nombreuses espèces, comme les lézards que vous pourrez ainsi observer facilement. Les belettes, musaraignes, crapauds, orvets et de nombreux insectes utiles y éliront aussi domicile. Tous ces animaux vous aideront en été à réguler les populations de nuisibles en se nourrissant de pucerons ou de limaces. Les insectes s'établiront dans les cavités. Le bourdon y installera volontiers son nid qui comprend entre 100 et 200 ouvrières.

Aider les libellules !

Avec la pollution des points d'eau et la sécheresse, les libellules voient leurs lieux de vie disparaître. Elles ont besoin, en fonction des espèces, de ruisseaux, étangs, mares, marais et autres points d'eau, si possible pauvres en poisson. Car les poissons mangent volontiers les libellules ! Ce que vous pouvez faire pour elles :

  • Aménager dans votre jardin une mare pauvre en poisson, dont une partie est ensoleillée
  • Planter des variétés dites hélophythes ou semi-aquatiques
  • Ne pas tondre près des rives. Cela détruirait le biotope des libellules
  • Soutenir la renaturation des ruisseaux et autres points d'eau dans votre région

Préserver les papillons

Chacun se réjouit de voir des papillons multicolores virevolter près des fleurs par temps ensoleillé. Vous aussi, vous pouvez les attirer dans votre jardin. Un petit coin ensoleillé et à l'abri du vent suffit. Et avec ces variétés de fleurs entomophiles, leur visite sera assurée :

  • Buddleia : un véritable aimant à papillons
  • Lavande, rudbeckia, aster, chardon, eupatoire, vipérine et centaurée
  • Afin d'offrir également une pitance aux chenilles phytophages, les arbustes comme les prunelliers, mûriers et framboisiers ou les noisetiers et rosiers sont appropriés. Également utiles : ortie, salicaire commune, reine des prés, épilobe, trèfle des prés, lotus, vesce etc.

En automne, pensez à laisser quelques pommes et poires dans vos arbres fruitiers. Elles nourriront les papillons tardifs comme le Robert-le-Diable ou le Vulcain. Afin de faciliter l'orientation des papillons de nuit, il est préférable de renoncer aux éclairages nocturnes ou d'y recourir avec parcimonie.

Apporter de l'eau aux animaux en été

En été, mettez à disposition des oiseaux, mais aussi des hérissons ou des insectes, des points d'eau où ils pourront se désaltérer ou se baigner. En période de sécheresse, la plupart des animaux ne trouvent pas assez d'eau dans la nature et stressent.

Vous souhaitez observer à loisir les magnifiques ébats des oiseaux qui se baignent ? Pour ce faire, les soucoupes de pots de fleurs ont fait leurs preuves. Suspendez-les à l'aide d'une chaine ou d'une cordelette à une branche bien stable. Un rebord de 4 cm suffit amplement. Placez une petite pierre en leur milieu afin qu'ils puissent se reposer. Il est également possible d'acheter des abreuvoirs ou des pataugeoires dans le commerce.

Pensez aussi aux hérissons et autres petits mammifères en période sèche et offrez-leur à boire au ras du sol. Le récipient ne doit pas être trop profond et il doit avoir un bord plat ou disposez une planche afin que les animaux puissent y accéder et en ressortir.

Des plantes adéquates pour les abeilles

Les abeilles sont des insectes volants infatigables et pour trouver nectar et pollen, elles peuvent s'éloigner jusqu'à 3 km de leur nid. Afin de trouver assez de nourriture, elles ont besoin de plantes à fleurs. Vous trouverez ici les fleurs dont les abeilles à miel raffolent. Mais il en existe plein d'autres comme les muscari, anémone hépathique, aubrieta, phacélie, allium et echinops. Le plus important pour les abeilles est qu'elles puissent trouver du pollen en été et à l'automne. A cette période, de nombreux jardins n'ont plus beaucoup de fleurs et dans la nature l'offre se raréfie également. Autre détail important : les variétés à fleurs doubles sont esthétiques, mais elles ne fournissent pas de pollen car les étamines se sont transformées en pétales. Préférez donc les variétés à fleurs simples. Pour les soins au jardin, utilisez de préférence des produits phytosanitaires à base de substances actives existantes dans la nature et respectez scrupuleusement le mode d'emploi.

Bon pour les vers de terre !

Tous les jardins produisent des déchets organiques, comme les tailles des arbustes, la tonte et les restes du potager. Il serait trop dommage de les jeter et de ne pas rendre au jardin ces précieuses substances organiques.
Dans un thermo-composteur ces déchets deviendront en quelques semaines seulement un compost de mulch de grande qualité. Une fois épandu sur les plates-bandes, il enrichira le sol d'humus. Le sol sera allégé et plus facile à travailler, surtout pour les sols lourds et argileux. Par la même occasion, les substances nutritives contenues dans le compost de mulch favoriseront une meilleure croissance des plantes. Enfin dans un sol riche en humus, les organismes vivants trouveront de meilleures conditions pour se développer. Il y aura donc beaucoup plus de vers de terre dans votre sol !

Nettoyer le jardin de préférence au printemps

Ne nettoyez pas trop soigneusement votre jardin à l'automne ! Les hérissons aiment se cacher dans un tas de feuilles ou de branchages. Il doit se situer de préférence dans un endroit protégé et sec du jardin.

Beaucoup d'insectes hibernent dans les feuilles mortes, comme les coccinelles. Les animaux adultes s'y enfouissent et peuvent alors supporter des températures allant jusqu'à – 15°C. Cela les aidera, si vous étalez les feuilles sur les plates-bandes et aux pieds des arbres et les laissez jusqu'à l'automne. 

N'utilisez pas de souffleur ou d'aspirateur électriques. Ils éliminent tous les petits habitants du jardin!